Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NON à la fermeture de la brigade  des douanes d'Agen

Condamnées, les douanes fermeraient en 2018

11 Septembre 2016, 12:52pm

Publié par NON à la fermeture de la brigade des douanes d'Agen

Article la dépêche du midi du 10/09/2016

Peu efficaces selon leur direction régionale, les douaniers d'Agen attendent que le couperet tombe. Une réunion fixée au 21 septembre doit sceller leur sort.

Les courriers adressés par les élus d'ici au ministère de tutelle, les soutiens affichés par les parlementaires (Lucette Lousteau par exemple), le contexte sécuritaire exigeant en termes de moyens humains : tout ça n'a pas permis de bouger d'un millimètre la décision : le 21 septembre prochain se tient une réunion du comité technique de service (CTSD).

Avec Arcachon

Cinq points à l'ordre du jour, dont la fermeture de la brigade des douanes d'Agen, dans les tuyaux depuis deux ans au bas mot.

Les six douaniers doivent ainsi quitter leur affectation en 2018, un an avant la date présumée de fermeture de cette unité de contrôles qui a montré son utilité dans le passé mais qu'au contraire la direction interrégionale épingle comme peu efficace.

Comme le dit un douanier, «on se rendra compte après coup. Mais on ne sera plus là.» La BSI d'Agen est regroupée avec Arcachon. C'est pour les organisations syndicales d'autant plus incompréhensible que «le gouvernement a annoncé un plan de recrutement, dans le cadre de la lutte contre le risque terroriste.» Et un responsable syndical de glisser qu'il est pour sa part surpris «de constater qu'un agent recruté dans ce cadre est affecté au musée des douanes à Bordeaux.»

Contrefaçons et saisies

Pour les seuls deux mois de l'été qui se terminent, l'équipe d'agents n'est toutefois pas restée les bras ballants attendant Godot par exemple. Le 19 août, lors d'un contrôle dans le fret express, ils ont saisi des médicaments, 542 médicaments hors norme. Le mois précédent, du 20 au 25 juillet, ils ont croisé la route de plus de 2 000 contrefaçons. 1 193 articles contrefaits lors d'une saisie sur un transport de fret et comme on avait pu le lire dans ces colonnes, ils ont découvert en arpentant les allées d'un vide-greniers du Villeneuvois, 103 contrefaçons et des objets en ivoire. À la fin du mois, à Miramont-de-Guyenne, ces mêmes douaniers agenais mettaient la main sur plus de 700 objets à la provenance douteuse.

Comme le dit un syndicaliste, «cela ne doit aucune importance aux yeux de notre direction.» La crainte des douaniers concernés par la fermeture ? «On va par exemple créer une zone blanche du contrôle le long de la RN 21, qui reste quand même un axe routier à haute fréquentation.»

Commenter cet article