Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NON à la fermeture de la brigade  des douanes d'Agen

Fin des douanes confirmée pour 2019

10 Février 2016, 09:14am

Publié par NON à la fermeture de la brigade des douanes d'Agen

La dépêche du midi du 10/02/2016

L'avenir à moyen terme de la brigade des douanes d'Agen est scellé depuis lundi. C'est l'affirmation des syndicats maison, qui avance un calendrier. Fermeture de la brigade en 2019. Le futur du service des douanes s'est joué à Montreuil, région parisienne, ce lundi. À l'issue de la réunion d'un comité technique de réseau, la direction centrale a, de source syndicale, annoncé une série de décisions incluses dans le plan stratégique conçu sous Sarkozy en 2011 et 2012. Fermeture annoncée pour Albi et Agen, pour le Sud-Ouest, et des effectifs transférés. Déjà convaincu que la menace orageuse se faisait plus pressante depuis six mois, Olivier Geron, délégué syndical Solidaires, en a désormais la certitude : malgré la valse à deux temps de 2015, consistant à faire marche arrière après avoir enclenché la première, la brigade est vouée à une fin proche. «C'est d'autant plus facile, commente ce syndicaliste, que nous sommes six et quatre d'entre nous seront déjà partis à la retraite à l'échéance. C'est parti, le processus est lancé. Ensuite, place aux instances du personnel et aux discussions». L'échéance, c'est 2019, dans trois ans. Le service et les agents qui seront toujours en poste doivent être basculés sur Arcachon, pour un service Sud Gironde qui laisse Olivier Geron perplexe y compris avec une boussole censée indiquer la bonne direction et le bon cap. «Sud Gironde ? Je voyais plutôt La Réole… Et pourquoi ne pas imaginer un Nord Lot-et-Garonne ? On ne cherche pas à défendre les agents mais surtout le service public. Il doit être préservé et il ne le sera pas dans ce cas de figure». Les domaines d'intervention du service douanier à Agen sont vastes, du contrôle des chargements à la lutte contre l'importation de tabac en passant par les petits arrangements supposés des sociétés de transports et la saisie incidente de produits stupéfiants — 60 g interceptés récemment, sans oublier une présence réglementaire à l'aéroport La Garenne (lire nos précédentes éditions). Ces arguments ont été mis sur la table quand les agents des douanes sont allés à la rencontre des élus l'an dernier. «Nous avons obtenu des motions de défense du conseil départemental, de la ville d'Agen pour n'en citer que deux. Cet avis du comité technique va à l'inverse des avis de tous» ? Le maire de la ville préfecture Jean Dionis s'était fendu d'un courrier à la direction nationale avant la fin de l'année. La députée Lucette Lousteau s'était, de son côté, rendue sur place pour mieux cerner l'activité et les conséquences d'une fermeture sèche.À cette pression extérieure supposée faire infléchir la ligne de conduite du ministère s'ajoute, pour la mi-mars, un mouvement interne qui doit trouver un écho et une mobilisation dans le département. Une mobilisation nationale «qui est prévue en cinq points de convergence». «Agen était déjà dans la boucle mais cette annonce ne fait que confirmer que la mobilisation doit aussi passer par ici».
En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/10/2274305-fin-des-douanes-confirmee-pour-2019-2019.html#V28lrkHJkSAH6lwd.99

Fin des douanes confirmée pour 2019

Commenter cet article