Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NON à la fermeture de la brigade  des douanes d'Agen

Le retraité arrondissait ses fins de mois avec les cigarettes de contrebande(10/09/2012)

26 Juillet 2015, 06:47am

Publié par NON à la fermeture de la brigade des douanes d'Agen

Le retraité arrondissait ses fins de mois avec les cigarettes de contrebande  LA DEPECHE 17/09/2012

 

Domicilié à Toulouse, un homme de 65 ans a été interpellé le 10 septembre à Castelculier avec 23 kg de tabac acheté en Andorre qu'il destinait à ses clients lot-et-garonnais.

Coup de chance où interpellation ciblée ? Toujours est-il que ce lundi 10 septembre, aux environs de 16 heures, les agents de la brigade des douanes d'Agen ont interpellé un homme de 65 ans, domicilié à Toulouse, qui circulait à bord d'un fourgon. À l'intérieur du véhicule, les douaniers se sont intéressés à une cantine métallique sur laquelle était écrit «liquide dangereux». Ouverte, la cantine a révélé des sacs-poubelle qui masquaient des cartouches de cigarettes et des paquets de tabac à rouler, ainsi que des bouteilles de spiritueux. En tout, 99 cartouches de cigarettes (un peu plus de 20 kg) de toutes marques, et 92 paquets de tabac à rouler (plus de 3 kg).

Placé en retenue douanière, le retraité a expliqué qu'il avait acheté cigarettes et tabac à rouler en Andorre et qu'il venait livrer ses clients domiciliés sur Agen et sa région. La perquisition menée en suivant à son domicile toulousain permettait aux douaniers de retrouver un carnet de comptabilité sur lequel il avait inscrit le nom de ses clients et ce qu'il devait leur livrer, ainsi que des chèques qu'il n'avait pas encore encaissés.

Sac à dos et jumelles

Le retraité toulousain est ensuite passé à des aveux complets. Il a expliqué qu'il se livrait à ce trafic depuis un an et demi pour arrondir ses fins de mois. Qu'il allait une fois tous les quinze jours, quand ce n'était pas une fois par semaine, en Andorre pour s'approvisionner.

Pour passer la frontière et éviter d'être pris, il jouait les randonneurs avec son sac à dos en passant par les petits chemins ; ou alors il surveillait la frontière avec des jumelles attendant que les douaniers soient partis pour passer en toute tranquillité.

Sur instruction du parquet d'Agen, le retraité trafiquant a été confié au service national des douanes judiciaires qui a ouvert une enquête. Le fraudeur en sera quitte pour comparaître dans quelques mois devant le tribunal correctionnel d'Agen pour une peine et sans doute une grosse amende pour ne pas s'être acquitté du paiement sur la fiscalité du tabac et des cigarettes. L'homme a déjà été condamné pour escroquerie après avoir été pris dans un trafic similaire par les douanes espagnoles. À son domicile, il a également été trouvé des fausses cartes d'identité qui lui servaient à escroquer les organismes sociaux. Il devra également répondre de ses faits après enquête.

Le trafic de cigarettes et de tabac a considérablement augmenté ces derniers mois avec la différence de prix existant entre l'Andorre et la France.

Et ce n'est pas la hausse annoncée pour le 1er octobre dans l'Hexagone qui va y mettre un frein. Jean-Noël Daneau


Coup double pour les douanes

L'arrestation de ce trafiquant de cigarettes et de tabac à rouler est intervenue deux jours seulement après l'interpellation par la même brigade des douanes, rue des Cornières à Agen, d'un jeune Marocain résidant en Espagne qui venait livrer 137 kg de tabac à narguilé. Acheté 20 € le kilo dans la péninsule arabique, ce tabac était revendu 60 € sous le manteau, alors qu'il faut compter le double pour s'approvisionner chez un débitant qui paie les taxes.

Selon l'enquête des douanes, l'homme alimentait un grand nombre d'établissements du grand Sud-Ouest où des saisies ont déjà été opérées.


 

Commenter cet article